En 2003 près quatre années de restauration, le château du Boschet retrouve sa vocation de villégiature de plaisance et de divertissement. Il accueille la première édition de ce qui est devenu le rendez-vous annuel des mélomanes, "Musique au Boschet". Les propriétaires du lieu et leurs amis avaient endossé les costumes de l'époque du château pour accueillir un public curieux et enthousiaste.

Pour ces premiers concerts, Pierrick Bachelin retrouvait le luthiste Guy Robert pour un programme de musique anglaise et française, de la Renaissance au XVIIè siècle.En première partie, Dowland et Purcell, une alternance de lute songs et de pièces plus théâtrales qui reflètent bien la vitalité, l'invention, en un mot, l'humanité de cet âge d'or de la musique anglaise.

La seconde partie était consacrée à la musique française, avec des pièces de la fin de la Renaissance suivies de compositions contemporaines de la construction du Boschet.

Oubliant le concert formel que nous a légué le XIXè siècle, cette ballade à travers les musiques qui accompagnaient et inspiraient les bâtisseurs du lieu nous a plongés, l'espace d'une soirée, dans l'humeur de ce temps qui, voici trois cents ans, voyait naître Versailles et... le Boschet.